SUIVEZ-NOUS :

CLIMA


Le Vitrage isolant

Procédé qui consiste à créer, une lame d’air ou d’Argon, entre deux verres ou plus afin d’améliorer les propriétés isolantes thermiques ou phoniques de l’ensemble. Ces verres peuvent être rectangulaires, décalés y en formes. Les plaques sont séparées par un intercalaire positionné sur tout le périmètre. Elles sont maintenues ensemble par un assemblage périphérique étanche, souple et résistant aux agressions atmosphériques, chimiques ainsi qu’aux rayons UV.
Pour éviter la condensation dans l’espace intercalaire il est important que l’air soit sec, c’est pourquoi dans l’intercalaire on place un produit dessiccant : le tamis moléculaire, afin d’enlever l’humidité comprise dans la lame d’air ou de gaz du vitrage isolant.

Le gaz argon a un pouvoir isolant supérieur à celui de l’air, car il est plus dense et a une faible conductivité thermique. Selon l’espace entre les verres, on obtient des valeurs différentes quant aux performance du vitrage isolant, avec toutefois une épaisseur maximale pour un résultat optimal (pour l’air environ 15 mm, pour l’argon : 16 mm).

Les innovations techniques ont permis de développer différents types de couches - dont certaines peuvent être invisibles - qui apportent au verre des propriétés spécifiques comme le contrôle solaire qui absorbent et réfléchissent une partie de la chaleur et de la lumière solaire et/ou une basse émissivité - pour réduire la déperdition thermique - qui permettent de répondre aux différents besoins de performances et d’esthétiques en fonction de leur situation / exposition. En outre il est possible d’assembler tout type de vitrage feuilleté en double vitrage.

Caractéristiques

Isolation thermique et phonique bien supérieure à un simple vitrage.

Où et comment trouver nos produits Le choix de la composition dépend des performances recherchées. J'ai une question à vous poser