SUIVEZ-NOUS :

Verre Trempé


Traitement thermique consistant à porter le verre à plus de 600°C avec refroidissement rapide. Ceci a pour intérêt d’augmenter la résistance thermique et mécanique du verre, qui en cas de casse se fragmente en petits morceaux non coupants. Le verre trempé est considéré comme un verre de sécurité.  

Le Verre trempé

Il s’agit d’un traitement thermique au cours duquel le verre est porté à plus de 600°C avec refroidissement rapide. Ce processus permet d’augmenter jusqu’à 5 fois la résistance thermique et mécanique du verre Glassry-Temp, qui en cas de casse se fragmente en petits morceaux ce qui a pour but d’éviter l’effet guillotine que présente un verre non trempé. En effet, le verre non trempé se casse en gros morceaux extrêmement coupant comme des lames de couteaux. Le verre trempé Glassry-Temp est considéré comme un verre de sécurité. Ce traitement thermique confère au verre trempé des caractéristiques liées au procédé lui-même qui ne sauraient être considéré comme défaut: Déformation optique, fleur de trempe, risque de casse spontanée. Le verre Glassry-Temp s’utilise pour les façades, les portes, les cabines de douche, les pare-douches, le mobilier, les abris-bus, bref dans toutes les applications où la casse pourrait présenter un danger pour les utilisateurs, dans certains cas le verre doit même être feuilleté afin de rester en place (garde-corps, allèges, etc.). Le Heat Soak Test (HST) La casse spontanée, peut intervenir dans les jours, les mois ou les années après la sortie de four et la pose d’un verre trempé, sans pour autant que celui-ci ait été soumis à une contrainte mécanique externe (contrainte thermique, choc,…). Cette casse spontanée peut avoir des conséquences lourdes non seulement au niveau de la sécurité mais également financièrement lors du remplacement du vitrage (comme par exemple le remplacement d’un vitrage au milieu d’un mur rideau). Afin de remédier à ce problème qui est dû à la présence d’impuretés et d’inclusions dans le verre (le plus souvent du sulfure de nickel), il a été mis au point un procédé destiné à réduire la probabilité de casse spontanée (et non l’éliminer) par un traitement thermique additionnel consistant à chauffer à nouveau le verre à 290°C puis à le refroidir lentement. Ce test est consigné dans un procès verbal , il est de plus en plus demandé par les grands donneurs d’ordres. Nos dimensions maximales de production pour le trempé et le HST : 4 mm : 2600 x 2200 mm et du 5 au 19 mm : 5000 x 2600 mm

Caractéristiques

Où et comment trouver nos produits Le choix de la composition dépend des performances recherchées. J'ai une question à vous poser